tu n’es pas

Tu n’es pas une inspiration un arbre de printemps comparé à la cire
Tu n’es pas l’eau vierge qui a inondé l’île des arbres en poésie et en couleur
Tu n’es pas la saison innommable qui murmure dans le monde tout est planté même les villes
Et la pluie nous est nécessaire pour qu’elle rince les gouttes de terre ferme condamnées à jamais être des océans
Ceux qui nous transforment en fontaines de conquérants
Tu n’es pas

21 siècle
N’es pas
Plus immortel que moi et je ne suis pas un rêve à toi
Je ne marche pas dans l’enfance de celle qui se nomme moi
Et les petites conversations quand le même soir fait encore le soleil s’en aller
En laissant le peuple sans monde
à excuser le chemin

Tu n’es pas Babylone

As-tu un horizon à te dessiner des yeux
Et des yeux à voir
Le temps en arrière

As-tu des mains plus blanches que les cieux
Que ce soit la parole entre eux

As-tu un nom à accepter la punition

Le langage te défendra toute l’époque

Tu ne sais pas cacher le silence
Si tu es là
Un chaos est muet déjà

Tu n’es pas un oiseau en sable posé sur l’océan
Je veux te voir en devenir lentement et éternellement

Advertisements

Етикети: ,

Вашият коментар

Попълнете полетата по-долу или кликнете върху икона, за да влезете:

WordPress.com лого

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Промяна )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Промяна )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Промяна )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Промяна )

Connecting to %s


%d bloggers like this: